Stacks Image 151


shigeko


Née en 1976 au Japon, Shigeko Hata commence ses études musicales dans son pays natal et entre en 1994 à l’Université de Musique « Kunitachi » de Tokyo, où elle obtient la licence de musique. Après avoir remporté le premier prix au Concours de chant Français d’Osaka en 1998, elle poursuit ses études à l’Université de Musique « Showa » de Kanagawa et obtient la maîtrise de musique.

En 2001 elle intègre la classe de chant de Peggy Bouveret au Conservatoire de Paris (CNSMDP) et obtient en juin 2005 le prix de chant mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury, puis est admise en cycle de perfectionnement.

Au cours de ses études, elle a participé à des master-classes avec Nathalie Stutzmann, Hartmut Höll, Margreet Hönig et Jeanine Reiss.

Elle interprète plusieurs premiers rôles dans les productions du Conservatoire : Fiordiligi dans Cosi fan tutte de Mozart, Tatiana dans le Finale d’Eugène Onéguine de Tchaïkovsky, Mimi dans La Bohème de Puccini, la comtesse dans les Noces de Figaro de Mozart.

En 2004 elle se produit en soliste à la Cité de la Musique avec l’Orchestre du Conservatoire dirigé par Heinz Holliger et est invitée à donner un récital dans le cadre du Festival Européen Jeunes Talents à Paris.

En 2005, elle donne trois récitals dans le cadre du Festival « Dedans-Dehors » organisé par la Cité de la Musique et chante le Laudate Pueri de Vivaldi avec les Solistes de Moscou dirigés par Yuri Bashmet au Festival de Peyruis – Haute-Provence. Elle est également sélectionnée pour participer à l’Académie européenne de musique d’Aix-en-Provence, où elle suit les master-classes de Teresa Berganza et Gilles Cachemaille.

En 2005/06, elle participe à la représentation du Chevalier Imaginaire de Philippe Fénelon à l’Opéra-Théâtre de Besançon et interprète le rôle titre dans Zaïde de Mozart (coproduction Opéra de Rouen / Cité de la Musique). Elle se produit également avec l’Orchestre Symphonique de l’Aube, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et l’Ensemble Intercontemporain.